Service de l’eau

LE SERVICE DE DISTRIBUTION DE L’EAU POTABLE

image-robinet

I – NATURE DU SERVICE :

Le service de distribution d’eau potable est assuré par la commune sous la forme de gestion directe : régie autonome.

II : RESSOURCES :

Les communes de SOING et CHARENTENAY sont desservies par la source de la FAVILLIERE située à GRANDECOURT (longueur de la conduite : 6 km), la commune de CUBRY-LES-SOING est desservie par la source de « LA FONTAINE AUX DAMES » située sur le territoire de TRAVES (environ 2 km).
Longueur du réseau : Soing-Charentenay 18.165 m – Cubry 2678 m
Les stations de pompage de SOING et CUBRY sont alimentées par
gravité, puis l’eau est stockée dans des châteaux d’eau :
– SOING : 400 m3 dont 120 m3 en réserve incendie
– CHARENTENAY : 100 m3
– CUBRY : 150 m3 dont 120 m3 en réserve incendie

L’eau est une richesse très fragile et en 2019, notre commune a connu une période de sécheresse persistante : il a fallu s’approvisionner ailleurs afin d’éviter la pénurie. Le village de Cubry et le Syndicat de l’Ermitage nous ont fourni de l’eau à partir du mois de juillet. C’est 224 camions citernes pour 3 voyages quotidiens qui ont été nécessaires pour permettre à Soing et Charentenay de ne pas connaître une rupture de l’alimentation en eau. La dépense occasionnée est de 53280 €.

Nous vous recommandons de respecter les mesures de restriction, de prévoir des bacs de récupération de l’eau de pluie et d’utiliser l’eau raisonnablement.

III – QUALITÉ DE L’EAU :

La D.D.A.S.S. a effectué les analyses réglementaires tout au cours de l’année
SOING-CHARENTENAY :
Pour améliorer la qualité de l’eau distribuée qui présentait une turbidité excessive par temps pluvieux, une unité de microfiltration a été installée à la station de pompage de Soing
L’usine de traitement permet l’élimination :
– de la turbidité et des matières en suspension
– de la fraction particulaire (oxydée) du fer, du manganèse et de l’aluminium
– des micro-organismes pathogènes.

La désinfection étant assurée par la microfiltration, la dose de chlore injectée est réduite à la seule fraction rémanente par le réseau. L’eau microfiltrée présente une excellente qualité organo-leptique.
Fonctionnement de l’unité de traitement :
L’eau brute arrive par gravitation dans la bâche de stockage à la station de pompage de Soing, puis est reprise par un groupe électropompe situé au-dessus de la bâche pour alimenter directement les modules de microfiltration.
Après son traitement par microfiltration et chloration, l’eau traitée est stockée dans un bâche, l’eau potable est ensuite distribuée par deux groupes de pompage, dont un en secours, vers le réservoir de Soing de 400 m3 puis envoyée dans le réseau.
CUBRY-LES-SOING :
Un système de chloration a été installé à la station de pompage fin 1998 par la SEETA. La surveillance de la bonne marche du système est régulière.

IV – INDICATEURS FINANCIERS :

Paramètres rentrant en compte dans le calcul du prix de l’eau :

  • captage (protection, entretien, visites des sites),
  • réseaux (plus de 18 kms à Soing-Charentenay : entretien et remplacement des conduites, branchements (partie sous la voie publique),
  • surveillance et purges régulières des réseaux,
  • pompage (fonctionnement des stations, électricité),
  • stockage (entretien des réservoirs),
  • filtration (nettoyage des filtres)
  • traitement : décolmatage (produits, analyses, électricité)
  • distribution : envoi de l’eau vers les différents châteaux d’eau (électricité, frais de fonctionnement et d’entretien du matériel),
  • Equipements neufs (dépenses d’investissement)
  • Remboursement des annuités d’emprunts,
  • Redevances FNDAE, Agence de l’eau (prélèvement et pollution).

Remarques : absence de frais de personnel et frais administratifs.

CONCLUSION :

Tout a été mis en œuvre pour améliorer la qualité de l’eau distribuée dans les trois communes, mais rien n’est jamais acquis dans ce domaine, et l’exploitation des réseaux demande une surveillance permanente.
Nous sommes tous concernés par la bonne gestion des réseaux et chaque fuite ou anomalie constatée et signalée, permet d’améliorer les résultats d’exploitation.
Nous rappelons que le règlement de l’eau est à la disposition des utilisateurs des différents réseaux.